Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 12:54

BILD0186Même si ce n'était pas l'affluence des grands jours et encore moins celle des premières manifestations contre la loi sur les retraites, les salariés de Delphi Donchery ont tout de même apprécié le fait que beaucoup des entreprises de la région étaient représentées par quelques salariés.

Voici l'allocution que j'ai faite en fin de parcours:

 

Merci à tous d’être présents aujourd’hui car en plus  de dire encore et toujours non à cette réforme des retraites injuste, nous apprécions que vous soyez là pour soutenir les salariés de Delphi Donchery.

Voilà plusieurs années que nous demandons en vain à Delphi une diversification de production pour sauver notre site. Aujourd’hui plus aucunes des solutions permettant d’éviter la fin du site ne leur semblent être applicables car la seule retenue est celle de la restructuration dans le seul but d’une revente imminente  du groupe!

L’unique option qui nous est laissée est celle de la revitalisation pour laquelle Delphi met des moyens financiers conséquents qui doivent être utilisés dans ce but et nous n’hésiterons pas à solliciter plus encore Delphi lorsque cela sera nécessaire.

Nous nous tournons vers les élus et responsables du département, de la région et de l’état en leur demandant de nous aider à la ré industrialisation de Delphi Donchery sur la base de ces moyens financiers et en leur demandant de garder à l’esprit que par le passé des aides, lorsqu’elles ont été sollicitées, ont été accordées à Delphi.

Dans la situation qui est la nôtre et celle de beaucoup d’entre nous dans les Ardennes, nous leur posons aussi cette question : « Voilà des années que notre département se meurt petit à petit et se vide de ses habitants. Quand allez-vous enfin faire quelque chose de véritablement utile pour nous tous ? Qu’attendez-vous pour réagir ? Au lieu de déclarer notre département zone franche, ne vaudrait-il pas mieux mettre les moyens nécessaires dans de véritables et performantes infrastructures avant qu’il ne devienne zone morte ?»

 Le lien vers l'album : Manif-a-Donchery-23.11.2010 Manif-a-Donchery-23.11.2010

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 18:18

A la veille de la manifestation pour les retraites, orientée également sur l'emploi, voici le tract que nous avons distribué sur le site de Delphi Donchery:

 

DANS LES ARDENNES COMME AILLEURS : PAS DE RETRAITE SANS EMPLOI !

La manifestation de ce mardi ne sera pas comme les autres pour nous, salariés de Donchery car elle nous concerne bien plus que les précédentes et nous avons un double intérêt d’y participer.

D’abord l’âge de la retraite, que nous voulons voir maintenu plus que jamais à 60 ans, d’autant plus que l’on nous impose une vision précaire de l’avenir !

Ensuite, liée à la première raison, celle de l’emploi que l’on veut nous enlever d’ici peu de temps et qui tend à devenir une denrée rare dans notre département !

 

De fait de l’importance de notre entreprise et du nombre d’emplois qui sont en jeu, c’est maintenant nous qui sommes l’emblème de la catastrophe économique que vivent les Ardennes.

C’est aussi pour cela que le rassemblement départemental à lieu à Donchery et que bon nombre de manifestants de tout le département vont venir nous soutenir !

Il est temps que les règles appliquées ne soient plus seulement celles du profit !

Que des moyens conséquents soient mis en œuvre pour relancer nos bassins d’emploi !

Pour ces raisons, il faut que nous soyons nombreux à participer et à nous retrouver sur la place de la Mairie à Donchery !

 

Les équipes de journée et du matin débrayerons à 9H  afin de pouvoir être sur la place pour 10H.

L’équipe d’après-midi reprendra après la manifestation ou à 15H au plus tard.

Les salariés de l’équipe de nuit pourront terminer à l’heure qui leur conviendra afin de pouvoir venir manifester également.

Le 21.11.2010

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 19:04

Manif retraites et Delphi le 06.11.2010 016C’est sous une pluie battante que les manifestants se sont rassemblés Place Ducale pour dire non, une fois de plus, à l’injuste réforme des retraites !

Deux jours après que nous ayons appris la nouvelle de la fermeture programmée de notre site, les organisations syndicales du département s’étaient entendues pour nous laisser prendre la tête du cortège composé de 2500 à 3000 participants opposés au réformisme despotique.

C’est ainsi que 150 à 200 salariés de Delphi Donchery défilèrent derrière la banderole du site pour se diriger, via l’Avenue du petit Bois et l’Avenue Jean Jaurès pour marquer une halte à l’entrée de la rue de la République où se trouvait une équipe de FR3.

Jamais nous n’avions été aussi nombreux au cours des dernières manifestations et cela a permis de se retrouver tous ensemble pour crier notre refus de la fermeture et l’aberration qui consiste à nous demander de travailler plus longtemps alors que dans le même temps nos emplois sont supprimés en masse à Donchery et dans toutes les Ardennes !

C’était notre première action depuis l’annonce et ce ne sera pas la dernière !

 

Le lien vers l’album photos : manif-retraites-et-Delphi-06.11.10 manif-retraites-et-Delphi-06.11.10

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 07:12

Site-de-Donchery.jpgAlors que nous demandons la relocalisation d’un produit ou la diversification de la production sur le site depuis des années, la direction de la division Delphi Thermal Europe nous réaffirme une nouvelle fois qu’aucunes de ces solutions ne peut être viable sur le site de Donchery.

Dans le même temps, le site Delphi d’Ostrow en Pologne tourne à plein et il est même question d’y mettre les reliquats de nos productions pour l’après fermeture de Donchery !

Même si le secteur automobile connaît un léger « essoufflement » suite à l’arrêt des primes à la casse gouvernementales dans les principaux pays européens, tous les indicateurs repassent au vert à partir du deuxième trimestre 2011 et la situation devrait nettement s’améliorer en 2012.

Pourquoi est-il si difficile de temporiser jusque là et en attendant de s’atteler à trouver les solutions nécessaires à la survie du site ?

La réponse est évidente : Delphi ne veut plus du site de Donchery et ne fera plus le moindre effort pour le conserver, au nom d’une restructuration destinée à « assainir » le groupe et la division dans le but de rendre le tout le plus rentable possible pour une vente qui sera sans doute bientôt décidée par nos dirigeants et anciens créanciers !

 

Ce samedi, les salariés de Delphi Donchery se retrouveront à Charleville-Mézières pour manifester contre l’allongement des retraites et faire passer un message aux élus et représentants du gouvernement dans les Ardennes : Vous voulez nous faire travailler plus longtemps, alors commencez par nous aider  à conserver nos emplois et faîtes votre devoir, stoppez cette hémorragie de l’industrie Ardennaise !

La semaine prochaine nous demanderons à rencontrer ceux qui, normalement, sont là pour nous représenter et nous soutenir : nos députés, notre président de région et le Préfet !

 Ce qui est en jeu ce sont non seulement 300 emplois qui auront disparus dans dix huit mois mais aussi tout un tissu économique et social qui gravite autour et se « nourrit » de notre entreprise !

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 06:49

DELPHILe couperet suspendu depuis des années, tel l’épée de Damoclès, est tombé hier lors d’un CE extraordinaire pour lequel les syndicats avaient demandé un élargissement des membres afin que les élus du site soient présents en nombre !

C’est le directeur des opérations Europe de la division Thermal, accompagné par le DRH Delphi France et Diesel, qui a annoncé la fermeture du site pour l’été 2012 avec, pour funeste préambule, une nouvelle vague de 60 licenciements à l’été 2011 !

Sans suivirent des assemblées générales organisées pour chaque équipe du matin, journée, après-midi et nuit afin que les salariés soient avertis.

C’est un coup de tonnerre qui a résonné dans l’usine pour l’ensemble des salariés qui ont tous un minimum de 15 ans d’ancienneté et même plus de trente ans pour beaucoup.

D’ailleurs, plusieurs salariées étaient même en pleurs à l’annonce de la fin de ce qui a fait partie prenante de toute leur vie !

De plus, avec une moyenne d’âge de 46 ans et la situation économique de notre département, autant dire que parler reclassement dans la région s’apparente à quelque chose de chimérique !

Les élus seront à nouveau en réunion ce vendredi matin afin d’évoquer les « conditions » de la fermeture du site dans un climat tendu.

Les réactions qui s’en suivront dépendront pour beaucoup de ce qui va nous être dit lors des prochaines réunions mais, comme on peut le comprendre, une grande partie du personnel n’attend qu’un mot pour exprimer légitimement sa colère !

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 09:57

Concernant la CGT et la CFDT de Delphi, nous marquons une pause mercredi dans le cadre de la grève reconductible liée aux actions menées tous les jours dans le département.

A ce propos, nous tenons à saluer le courage et la ténacité des salariés (adhérents et non adhérents) qui ont participé aux actions de ces jours derniers !

Ce ne sera qu’un temps d’arrêt car nous avons maintenant la journée de demain jeudi en point de mire et celle-ci doit non seulement être une réussite mais, plus encore, un plébiscite contre la politique de casse sociale du gouvernement !

Lors des blocages filtrants de mardi, ce sont des milliers de tracts qui ont été remis à tous les conducteurs passant par les  grands axes routiers ardennais dans le seul but de préparer cette journée en les invitant à nous rejoindre.

 

Nous savons tous que la méthode employée pour le vote de la loi sur les retraites, bafouant les droits à la concertation et à la négociation, n’a plus rien de démocratique.

D’ailleurs une bonne partie de l’opinion ne s’y est pas laissé prendre et nombreux sont les automobilistes, rencontrés au gré des distributions de tracts, qui nous ont apporté leur soutien et ont pris rendez-vous pour ce jeudi !

 Ce sera l’occasion de montrer que nous n’acceptons pas ce recul social injuste et véritablement d’un autre temps, que l’on croyait enfoui !

Car quoi que l’on veuille nous faire croire en basant la démonstration uniquement sur l’âge de départ à la retraite, il ne faut pas perdre de vue que, combiné au nombre d’années de cotisations requises, le système français pour l’obtention d’une pension à taux plein est aujourd’hui le plus dur d’Europe !

 

Avant même les prochaines échéances électorales, qui seront une occasion supplémentaire de leur prouver notre « reconnaissance », il faut qu’ils sachent que ce n’est pas en vaincus que nous défilons mais toujours en contestataires et plus nombreux encore que les fois précédentes !

 

Le rassemblement étant fixé à 12H30 avec prises de parole à 13H30 et départ à 14H00, nous proposons de débrayer comme suit:

- Les équipes du matin et de journée à 12H00.

- L’équipe d’après-midi nous rejoindra directement au Parc des expos et reprendra le travail après la manif pour ceux qui le désirent.

- L’équipe de nuit pourra arrêter à partir de 2H00 pour pouvoir participer.

 

Pour ceux qui n’auraient pas eu le temps de manger, une restauration rapide sera servie au Parc.

 

 

Manifestation jusqu’à la Préfecture. Le parcours sera le suivant :

4Voie rapide 4Avenue de Gaulle 4Avenue d’Arches 4Préfecture (dislocation à la Préfecture).

 

Plus nous serons nombreux plus cela aura du retentissement et incitera même d’autres salariés et citoyens à rallier la cause que nous défendons tous : celle d’une vie plus équitable, qui prône le partage et la prise en compte de l’être humain dans le monde du travail !

 

100 1025PS : L’essoufflement attendu et espéré sur la contestation de la loi modifiant les conditions d’obtention de nos retraites n’a pas été flagrant à Charleville, comme en témoignent les photos de l’album !

Le plus gros contingent du cortège est, de loin, celui de la CGT !

Manif-Retraites-28.10.10 Manif-Retraites-28.10.10

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 16:44

DOUZY blocage filtrant 002Voici le tract que nous avons distribué sur le site ce matin avant de partir sur le blocage filtrant de la ville de Carignan:

 

 

VOTER N’EST PAS JOUÉ !

 

Nous avons tous assisté à ce que l’on veut nous faire prendre pour un vote, alors que sous la pression du gouvernement c’est une procédure d’exception qui a mis fin aux semblants de débats !

A l’instar des négociations qui n’ont jamais eu lieu avec les syndicats, Sarkozy ordonne cette fois-ci de clore le chapitre sans même que puissent s’exprimer les sénateurs de l’opposition, bafouant toutes les règles élémentaires de toute démocratie !

 

Comme continuent à le faire de très nombreux salariés, c’est une incitation de plus à intensifier la lutte pour préserver nos retraites et, du même coup, faire barrage au despotisme !

 

C’est la raison pour laquelle les salariés ardennais, à l’issue des assemblées de Charleville-Mézières et de Sedan, ont décidé de reconduire la grève générale reconductible dans notre département !

En attendant la manifestation nationale de jeudi, de nouvelles actions auront lieu lundi, mardi et mercredi.

Les syndicats CGT et CFDT de Delphi s’y associent et participeront le plus largement possible à la légitime contestation des salariés !

 

 

Après le succès du blocage filtrant de Douzy, vendredi dernier, qui a vu la participation de 120 salariés dont ceux de Delphi, c’est à Carignan que le filtrage se mettra en place ce lundi.

Ce choix résulte du fait que plusieurs  entreprises sont implantées dans ce secteur et le tract qui sera distribué appelle les salariés et la population à rejoindre le mouvement et également à se rendre à la manifestation de jeudi à Charleville.

 

Les horaires seront les mêmes pour les trois jours qui viennent, c'est-à-dire des actions qui se feront entre 11H30 et 14H00.

Les horaires de débrayage sur notre site restent également les mêmes :

 

L’équipe du matin et celle de journée débrayeront à 11H00 et nous partiront aussitôt pour Carignan avec le centre ville pour lieu de rendez-vous.

Les salariés de l’équipe d’après-midi sont appelés à nous rejoindre sur place et pourront reprendre après la fin du blocage.

Les salariés de nuit pourront, comme précédemment, arrêter à 3HOO du matin.

Ce sera la même chose pour lundi, mardi et mercredi !

Mardi, c’est le rond-point d’UNILIN que nous bloquerons et plus largement la zone de Bazeilles si possible.

Mercredi nous serons sur la zone de Glaire avec un rendez-vous à proximité de Tarket Sommer.

 

PS : Celui qui lutte a des chances de perdre. Celui qui ne lutte pas a déjà perdu !!

 

Le lien vers l'album du blocage de DOUZY vendredi dernier:DOUZY-blocage-filtrant-22.10.10 DOUZY-blocage-filtrant-22.10.10

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 06:33

100 0938Ce vendredi 19 octobre aura été une journée marathon pour les salariés de Delphi. Après le débrayage à 8H du matin, direction SEDAN où une première manifestation débutait à 9H00.

Le cortège fit une longue pause devant la permanence de notre cher député WARSMANN qui était resté à l’abri des protestations jusqu’alors, Charleville étant le seul lieu de rassemblement dans les Ardennes. Les vitres de la permanence ont tremblé au rythme des capsules explosives des cheminots et la décoration d’un beau jaune d’œuf permit de mettre un peu d couleurs sur ce lieu aussi terne que les propositions gouvernementales !

La manifestation était à mettre à l’initiative des communaux de SEDAN qui, contrairement à ceux de Charleville, n’ont pas reçu le soutien de leur mairie, pourtant bien de « Gauche » à en croire l’étiquette affichée !

L’après-midi, direction le chef lieu où la mobilisation, loin de faiblir, a permis d’envahir la voie rapide qui est décidemment plus attractive lorsqu’elle se transforme en voie piétonnière !

La permanence de l’UMP fut quasiment repeinte de toutes les couleurs de l’arc en ciel. Question déco, les manifestants en connaissent un rayon et cela donne là aussi un peu de lumière à ce bâtiment aussi lugubre que ses occupants !

Une journée qui n’a ressemblé en rien à un baroud d’honneur comme on voudrait nous le faire croire !

 

Le lien de l'album sur SEDAN: Manif-SEDAN-19-octobre-2010 Manif-SEDAN-19-octobre-2010

Le lien vers l'album de Charleville: Manif-Charleville-19-octobre-2010 Manif-Charleville-19-octobre-2010

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 13:33

 

Record battu pour la manifestation hier à Charleville-Mézières !

100 0885Le gouvernement, qui pariait sur un essoufflement de la lutte pour le maintien de notre système actuel des retraites, va devoir déchanter devant l’ampleur de la mobilisation ardennaise et nationale !

D’ailleurs l’inquiétude commence à pointer dans les rangs du parti en place, en témoignent les attaques lancées au sujet de la soit disant récupération des jeunes venus manifester dans la rue. Ce que nos dirigeants politiques s’efforçaient de faire passer pour anodin lorsqu’ils évoquaient les cortèges de manifestants suscite tout à coup de l’intérêt !

Au-delà du gouvernement, les groupes qui ont appelé à une grève reconductible vont aussi être attentifs à la suite donnée à ce mouvement. Ils ne pourront, à eux seuls, faire basculer les choses et vont avoir besoin de renfort.

D’ailleurs des décisions vont sans doute être prises dans la journée et l’intersyndicale départementale se réunit en fin d’après-midi. Nous devrions être fixés demain matin pour la suite.

En attendant, encore bravo pour les salariés de Delphi Donchery qui ont participé à cette journée inoubliable et pour les autres, nous ne désespérons pas de les voir enfin nous rejoindre !

Pour la CGT de Delphi Donchery

Jean-Yves

 

Le lien vers l'album: Manif-retraites-octobre-2010 Charleville Manif-retraites-octobre-2010 Charleville

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 16:40

Manif Salon de l'Auto 2010 024Nous étions 3500 salariés de la filière automobile à manifester au Salon de l’Auto 2010 de Paris.

Pour dire stop aux délocalisations, responsables de dizaines de milliers d’emplois supprimés chaque année en France.

Pour réclamer un juste partage des richesses produites devant un parterre de véhicules exposés et construits par des salariés dont bien peu ont les moyens d’acheter un véhicule neuf !

Malgré un cordon de CRS mis en place pour nous dissuader de pénétrer dans le bâtiment des véhicules particuliers, nous avons envahi le salon après avoir reçu de grandes quantités de gaz lacrymogène agrémentées de quelques coups de matraque dont les CRS n’ont, une fois de plus, pas de quoi être fiers !

Les manifestants n’étant de surcroît que des mères et pères de famille qui craignent pour leurs emplois !

Mis à part quelques remarques acerbes de quelques personnes dans le public du salon qui ne comprenaient pas qu’elles puissent être dérangées pendant la visite, la majorité des visiteurs ont compris dans quelle détresse se trouvent les salariés travaillant dans l’automobile.

 

Le lien vers l'Album:Manifestation Salon de l'Auto 2010 Manifestation Salon de l'Auto 2010

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le site de l’association des anciens de Delphi Donchery
  • : L'association des Anciens de Delphi Donchery a été créée en 2011, soit environ un an avant la fermeture du site prévue au mois d'août 2012. Nous avons ainsi pût conserver notre mutuelle sur la base d'un contrat collectif, évitant ainsi aux salariés licenciés de devoir reprendre des contrats individuels.
  • Contact

Retour vers le passé.

Recherche